le plastique Le recyclage et la valorisation ; des barrières pour lutter contre
la pollution par les emballages ménagers en plastiques

Un matériau récent qui s’est fortement développé

Le plastique est un matériau récent dont l’usage s’est fortement développé dans la deuxième moitié du XXème siècle.

Il est pourtant moins recyclé que les autres matériaux d’emballages (verre, métal, papier-carton,…).

Réussir la valorisation et le recyclage des emballages en plastique est assurément un des défis les plus importants pour Eco-Emballages et les acteurs de la collecte et du recyclage des emballages dans les prochaines années.

plastique-materiaux

Notre objectif : recycler et valoriser tous les emballages en plastique

Une expérience de grande ampleur a été menée depuis 2 ans pour définir les conditions d’une extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique (seuls les bouteilles et flacons sont actuellement dans les consignes). Entreprises, consommateurs, collectivités locales, opérateurs de centres de tri et industriels du recyclage ont été impliqués.

Accédez aux documents de référence de l’expérimentation plastique

Cette approche pragmatique a permis de définir une feuille de route pour 2030.

  • Intégrer les pots et barquettes en PP, PE et PET dans les filières actuelles de recyclage
  • Développer des filières de recyclage pour les films souples en Pebd et Pehd
  • Améliorer la recyclabilité des pots et barquettes en PET, PS, PVC et PSE
  • Valoriser les emballages en plastique souple, complexe ou trop petits
plastique-objectif

Collectivités et acteurs locaux,
candidatez avant le 31 mai 2015

candidater

Entreprises,
participez à l’amélioration
de la recyclabilité
des emballages plastiques

en savoir plus

Faciliter le geste de tri des consommateurs

En simplifiant le tri des emballages en plastique, les habitants trouvent à 86% que trier devient plus simple. Le geste de tri et la collecte progressent, non seulement pour les emballages en plastique mais également pour l’ensemble des emballages. Cette hausse des quantités triés ne nécessite généralement pas plus de bacs, ni d’augmentation de la collecte.

Accédez aux documents de référence de l’expérimentation plastique

geste-tri

Un prérequis : moderniser les centres de tri

Sur les 240 centres de tri français, seuls 15% seraient en mesure de gérer efficacement les nouveaux flux d’emballages en plastique. Pour les autres, de nouvelles organisations et des investissements parfois importants doivent être mis en place pour faire face aux difficultés. A cela s’ajoute un nouveau schéma cible indicatif d’organisation des centres de tri à l’échelle du territoire.

centre tro

Zones densément peuplées

Des centres de tri pouvant produire des flux (jusqu’à 5 flux) plastiques différents qui vont directement chez un recycleur.

Zones intermédiaires

Des centres de tri industriels de taille intermédiaires pouvant produire trois flux plastiques différents qui vont directement chez un recycleur ou un un flux de plastiques souples, et un flux de plastiques rigides envoyé dans des centres de surtri.

Zones rurales

Des centres de tri de proximité, pouvant produire un flux de plastiques souples, et un flux de plastiques rigides envoyé dans des centres de surtri.

L’activité de surtri, qui n’existe pas encore en France, doit se structurer et ne traitera toutefois qu’une minorité des tonnages (de l’ordre de 30 à 40% vraisemblablement). La majorité des flux continueront à être directement achetés par les recycleurs sans passer par le surtri.

Des bénéfices environnementaux et sociétaux concrets pour l’ensemble du dispositif de tri et de recyclage

Le projet d’extension de consignes de tri à tous les emballages en plastique est l’occasion de moderniser et de rationaliser le parc de centres de tri en France. Ces investissements nécessaires bénéficieront à l’ensemble des matériaux d’emballages qui y seront séparés de manière plus efficace et moins couteuse.

Ils permettront également d’améliorer les conditions de travail en centres de tri.

Sur le plan environnemental, le bénéfice de l’extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages en plastique a été estimé : les principaux indicateurs, qu’il s’agisse de la réduction des gaz à effet de serre, des économies de ressources non renouvelables ou de la consommation d’énergie vont dans le même sens.

benefice-tri